Suivez-nous
Twitter
Facebook

Faisons semblant de ne rien voir

Ornano3-web

02 Sep Faisons semblant de ne rien voir

“Faisons semblant de ne rien voir”

Communiqué de presse de Mireille d’Ornano :

Le dossier du Dauphiné sur l’insécurité dans les transports en commun de notre agglomération est un cri d’alarme qui ne fait que confirmer la lente dégradation de la vie en société. Le plus choquant dans cette situation est le renoncement des responsables publics à toute action visant à rétablir l’ordre. La conséquence est un surcoût important pour le contribuable – 7.000 jours d’arrêt de travail, 11% d’impayés, 600.000 euros de dégâts matériels par an. Elle est aussi une véritable punition infligée à tous les usagers lorsque l’ensemble du réseau est arrêté intempestivement pour cause d’exercice du droit de retrait du personnel roulant. Des personnes âgées doivent alors marcher des kilomètres parce qu’à l’autre bout de la ville un voyou a maltraité un employé en toute impunité.

Le renoncement des autorités vient principalement de la loi Taubira qui exempte de peine de prison la plupart des agressions contre les biens et les personnes. Elle se prolonge par l’attitude généralisée qui consiste à faire semblant de ne rien voir et à minimiser les événements. On le voit dans le langage utilisé, une agression devenant une incivilité et dans l’attitude du directeur de la Sémitag qui a peur de stigmatiser.

Je suis intervenue sur ce sujet au conseil municipal du 22 juin dernier et j’interviendrai encore et toujours chaque fois qu’on trouvera normal que nos concitoyens subissent une délinquance grandissante.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.