Suivez-nous
Twitter
Facebook

Le groupe ENL défend les nuciculteurs grenoblois

Capture d’écran 2015-04-03 à 15.48.32

17 Sep Le groupe ENL défend les nuciculteurs grenoblois

“Le groupe Europe des Nations et des Libertés (ENL) défend les nuciculteurs grenoblois”

Communiqué de presse de Mireille d’Ornano :

Les nuciculteurs (cultivateurs de noyers) de notre région ont obtenu l’enregistrement d’une Appellation d’Origine Protégée «Noix de Grenoble» en 1996 au niveau européen. Cette appellation fait suite à la première appellation d’origine datant de 1938. Pour valoriser leur production, garantir la qualité du produit et fortifier ainsi leur image de marque, les nuciculteurs regroupés au sein de leur syndicat professionnel, le CING, demandent quelques modifications au cahier des charges définissant l’AOP. La plus importante est d’imposer le conditionnement des noix dans la zone géographique de l’AOP. Les autres concernent des règles plus strictes sur les méthodes de culture.

Les députés du groupe Europe des Nations et des Libertés sont trés sensibles à la défense des intérêts nationaux, particulièrement ceux qui touchent au savoir-faire de nos agriculteurs sur leur terroir. A l’initiative de Mireille d’Ornano, les députés Philippe Loiseau et Edouard Ferrand chef de la délégation française, ont déposé fin juillet une proposition de résolution pour que le Parlement Européen appuie de son autorité leur demande faite auprès de la Commission.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.