Suivez-nous
Twitter
Facebook

COP21 : adoption d’un texte sans force contraignante, accueilli avec enthousiasme par les plus gros pollueurs !

16 Déc COP21 : adoption d’un texte sans force contraignante, accueilli avec enthousiasme par les plus gros pollueurs !

(C) Photo : Parlement européen

 

“COP21 : adoption d’un texte sans force contraignante, accueilli avec enthousiasme par les plus gros pollueurs !”

Communiqué de presse de Mireille d’Ornano, Sylvie Goddyn et Jean-François Jalkh, Députés français au Parlement européen, membres du groupe ENL.


 

L’accord de Paris, adopté à l’issue de la COP21 par les 195 pays réunis, a vocation à prendre le relais, à partir de 2020, du protocole de Kyoto de 1997.

Malgré l’annonce ambitieuse d’un accord “juridiquement contraignant” selon François Hollande et Laurent Fabius, il s’avère que le traité de Paris ne prévoit aucun mécanisme coercitif ou de sanction pour les pays qui ne respecteraient pas les engagements pris à travers les 29 articles de l’accord.

De même, aucun comité de contrôle du respect des dispositions n’est prévu, sans doute de peur de froisser les plus gros pollueurs, qui avaient soit refusé de ratifier Kyoto, soit avaient fini par se retirer du protocole.

En outre, des pays comme la Chine, responsable d’un quart des émissions de gaz à effet de serre, les États-Unis, deuxième pollueur mondial ou encore l’Arabie saoudite, ont accueilli le texte avec enthousiasme, ce qui en dit long sur la nature de celui-ci.

Face à l’inefficacité des accords successifs, des pseudo-sanctions et des déclarations d’intentions, il est temps de changer d’approche. Il faut maintenant étudier la mise en place de mécanismes vertueux pour une réduction effective de la pollution et une incitation durable au respect de l’environnement.

 

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.