Suivez-nous
Twitter
Facebook

Lutte européenne contre la pollution en mer: le Ministre hollandais de l’environnement refuse de répondre à une question de Mireille d’Ornano !

Plenary Session week 42 2015 in Brussels Towards a new international climate agreement in Paris - Report: Gilles Pargneaux (A8-0275/2015)

20 Jan Lutte européenne contre la pollution en mer: le Ministre hollandais de l’environnement refuse de répondre à une question de Mireille d’Ornano !

(C) Photo : Parlement européen

 

“Lutte européenne contre la pollution en mer : le Ministre hollandais de l’environnement refuse de répondre à une question de Mireille d’Ornano !”

Communiqué de presse de Mireille d’Ornano, Député français au Parlement européen :


 

A l’occasion d’une intervention de Mireille d’Ornano en commission Environnement, le 14 janvier 2016, l’échange de vues annoncé avec le Ministre néerlandais de l’environnement, Sharon Dijksma, aura été singulier.
Mireille d’Ornano a demandé au Ministre si la Présidence néerlandaise, au nom duquel cette dernière s’exprimait, avait l’intention de soutenir les nouvelles techniques de lutte contre la pollution des océans, à l’instar du futur barrage néerlandais utilisant les courants marins pour capturer les déchets en Mer du Nord.
Pour seule réponse, le Ministre a rétorqué : “Vous m’interrogez sur la situation aux Pays-Bas […] mais je ne suis pas là en tant que ministre nationale, je suis là pour représenter les 28 États membres. Donc nous allons parler de tout cela […] mais pas ici et pas maintenant”.
Il suffit pourtant de réécouter l’intervention de Mireille d’Ornano pour comprendre que le Ministre n’a soit pas écouté, soit pas compris la question, qui concernait bien l’action européenne. Madame Dijksma a donc refusé de répondre sur ce sujet crucial qu’est le traitement de la pollution maritime, qui plus est d’actualité dans son propre pays !
Pour finir, les autres questions posées par Mireille d’Ornano ont reçu des réponses floues ou incomplètes. Elles étaient notamment relatives au paquet Énergie Climat 2030, à la COP 21, à la révision du système européen d’échange de quotas d’émissions, et à l’avenir des petits exploitants face aux normes anti-pollution dans l’agriculture.

 

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.