Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite sur la dermatose nodulaire du bovin

Plenary Session week 42 2015 in Brussels Towards a new international climate agreement in Paris - Report: Gilles Pargneaux (A8-0275/2015)

05 Fév Question écrite sur la dermatose nodulaire du bovin

Question de Mireille d’Ornano à la Commission, avec demande de réponse écrite, sur la dermatose nodulaire du bovin (9 décembre 2015) :

Le développement de la dermatose nodulaire du bovin observé au Moyen-Orient, notamment en Syrie et au Liban, au printemps 2015 n’avait pas semblé alerter les autorités sanitaires européennes.
Toutefois, l’augmentation du nombre de cas détectés en Grèce à l’été 2015 avait poussé la Commission à prendre des mesures conservatoires par l’intermédiaire de la décision d’exécution (UE) 2015/1423 du 21 août 2015.

Le Parlement européen a été informé le 4 décembre 2015 du projet de décision prise en comité concernant une contribution financière qui sera versée à la Grèce afin, notamment, de soutenir un programme d’achat de vaccins.

L’éradication de la dermatose nodulaire du bovin n’est donc pas établie.

1. En conséquence, la Commission peut-elle procéder, ou demander aux agences compétentes de le faire, à une évaluation du risque sanitaire pour le bétail européen et déterminer l’origine du développement de cette maladie?

2. La Commission compte-t-elle appliquer le principe de précaution, afin de protéger le bétail européen, en coordonnant la mise en quarantaine du bétail contaminé?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.