Suivez-nous
Twitter
Facebook

Camps de fortune : la Commission n’est pas favorable au refoulement des migrants !

Plenary Session week 42 2015 in Brussels Towards a new international climate agreement in Paris - Report: Gilles Pargneaux (A8-0275/2015)

26 Fév Camps de fortune : la Commission n’est pas favorable au refoulement des migrants !

“Camps de fortune : la Commission n’est pas favorable au refoulement des migrants !”
Commmuniqué de presse de Mireille d’Ornano, cosigné par Sylvie Goddyn et Jean-François Jalkh :


 

 

Alors que la Commission européenne dénonce le référendum hongrois sur les quotas de migrants, celle-ci n’hésite pas à rejeter sur les États membres la responsabilité de régler les problèmes sanitaires de l’immigration incontrôlée.

Concernant la multiplication des camps de fortune et leurs conditions sanitaires déplorables, la Commission affirme, dans sa réponse à une question sur le sujet, qu’elle “n’a pas l’intention de proposer comme mesure de précaution des mesures de refoulement”.

Ainsi, les États devraient dégager des moyens financiers et matériels pour traiter les conséquences des vagues d’arrivées qui explosent. Pour preuve, en moins de deux mois, 100 000 migrants sont arrivés par la Méditerranée, dans des conditions d’hygiène et de santé qui ne feront qu’aggraver la situation.

Dans le même temps, la directrice du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies qualifiait, le 23 février dernier, la santé des migrants de “priorité des priorités”, devant la Commission de la santé publique du Parlement européen.

Certes, les autorités européennes permettent l’arrivée incontrôlée de centaines de milliers de migrants, mais n’oublions pas que ce sont les gouvernements qui ont bien voulu autoriser la répartition de ces derniers dans les États membres !

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.