Suivez-nous
Twitter
Facebook

Parking relais – stationnement : la bunkerisation de Grenoble

27 Fév Parking relais – stationnement : la bunkerisation de Grenoble

“Parking relais – stationnement : la bunkerisation de Grenoble”

Communiqué de presse de Mireille d’Ornano :


Le dossier du DL de mercredi nous rappelle, par des chiffres clairs, l’incompétence des responsables municipaux chargés du transport. Rappelons que le plan d’urbanisme dans sa modification n°2 du 25/06/2012 impose déjà un minimum d’une place de stationnement par logement et beaucoup moins pour les logements sociaux. La modification des règles de stationnement fait suite à l’enquête ménage réalisée par le SMTC en 2010 sur les déplacements dans la région urbaine. Elle montre que le taux de motorisation a baissé. Sur l’ensemble de la ville, en moyenne, il est stable à 0,8 voiture par ménage. Nos décideurs s’en servent pour justifier la suppression régulière des stationnements. Ils commencent par empêcher la circulation, constatent que les gens ont moins d’autos et en déduisent qu’ils n’en n’ont pas besoin. On peut donc réduire encore le stationnement et refaire une enquête. C’est oublier que les gens qui n’ont plus d’auto ne peuvent plus sortir de la ville, par exemple pour aller à la montagne. On est entrain de changer le profil des habitants, ceux-ci devenant totalement sédentaires et contraints de rester chez eux toute l’année. C’est la bunkerisation de Grenoble.
J’ai toujours défendu les parkings relais. Peut-on parler de parking relai lorsqu’il est inaccessible et n’a que 200 places alors que chaque jour 100.000 véhicules passent au Rondeau?
Le Luxembourg finance prés d’Arlon un parking relais pour les travailleurs frontaliers qui viennent à la ville de Luxembourg. Il a 10.000 places.
Il faudrait que M. Mongaburu, au lieu de se lancer encore dans des études globalisantes, ouvre les yeux sur ce que Grenoble est entrain de devenir, une citadelle recroquevillée sur elle-même.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.