Suivez-nous
Twitter
Facebook

Intégration économique européenne : non à l’idéologie et à l’Europe sanction !

IMG_4758

11 Mar Intégration économique européenne : non à l’idéologie et à l’Europe sanction !

“Intégration économique européenne : non à l’idéologie et à l’Europe sanction !”

En séance plénière, jeudi 25 février dernier, Mireille d’Ornano s’est opposée à un texte relatif à la gouvernance du marché unique dans le cadre du Semestre européen 2016.

Le rapport en question dénonçait le protectionnisme comme une menace planant sur l’Europe, alors qu’un retour raisonné à celui-ci serait davantage un début d’action concrète et utile ! Par ailleurs, le texte plaidait pour la création d’un organe de contrôle de l’application des règlements, directives et recommandations par les États, avec des sanctions à la clé, comme si l’Europe ne se résumait plus qu’à cela. Enfin, comble de l’idéologie, le rapport évoquait également l’intégration des clandestins et des minorités et leur accès au marché unique.

Loin de remettre en question les défaillances du marché unique, le texte invoquait l’argument habituel selon lequel l’intégration économique européenne n’est pas assez aboutie pour être efficace, notamment en termes de libéralisation de la main d’œuvre, des capitaux ou des données. Cette Europe reposant sur l’idéologie et la sanction permanente n’est pas la solution, mais le problème !

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.