Suivez-nous
Twitter
Facebook

Grenoble 7ème au concours du bouchon !

21 Mar Grenoble 7ème au concours du bouchon !

“Grenoble 7ème au concours du bouchon !”

Communiqué de presse de Mireille d’Ornano :


L’étude de l’Inrix publiée ce jeudi nous rappelle que Grenoble est une ville où l’automobiliste est malvenu. Les grenoblois souffriront tant que la politique à courte vue du maire sera le principal moteur du plan de circulation. Le chiffre de 31 heures par an passées dans les bouchons est une moyenne impalpable. En vérité il faut 30 minutes au minimum le matin pour entrer par la porte de France, autant le soir pour traverser Grenoble et en sortir. Cela représente pour ces malheureux au moins 220 heures par an.
Il faut différencier l’hyper-centre du reste de l’agglomération. En dix ans, le tiers de la surface roulante des communes de l’agglomération a disparu au profit de trottoirs extra-larges sur lesquels personne ne marche, de pistes cyclables inutilisées et d’aménagements qui ont fait disparaître les accotements, empêchant tout évitement d’urgence. Aujourd’hui, un simple accrochage sur les départementales de la vallée du Grésivaudan ou sur la Rocade Sud provoque le blocage de toute la circulation pendant des heures. Construire des passages surélevés et des stationnements à étages ne coûte pas une fortune. Absolument rien n’a été fait pour fluidifier le trafic et les résultats catastrophiques sont à la hauteur du manque d’imagination de nos responsables.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.