Suivez-nous
Twitter
Facebook

Libéralisation des services portuaires : Mireille d’Ornano s’y oppose pour protéger ces secteurs clés !

Capture d’écran 2016-04-08 à 12.01.32

08 Avr Libéralisation des services portuaires : Mireille d’Ornano s’y oppose pour protéger ces secteurs clés !

Libéralisation des services portuaires : Mireille d’Ornano s’y oppose pour protéger ces secteurs clés !

Le texte relatif au marché des services portuaires, soumis au vote du Parlement européen lors de la séance plénière du mardi 8 mars dernier, avait été amendé de manière positive par la commission des transports, pour limiter le champ d’application du règlement ainsi que sa contrainte normative. Par exemple, le dragage, le pilotage, l’amarrage, le remorquage et le soutage n’étaient plus visés par la libéralisation exigée. Quoi qu’il en soit, cette dernière risque, comme souvent, de ne bénéficier qu’aux multinationales et non aux salariés du secteur portuaire et maritime. Refusant une libéralisation générale dans les secteurs clés du transport et des services portuaires, Mireille d’Ornano a voté contre ce texte.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.