Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite sur la multiplication des déchets spatiaux

espace

25 Avr Question écrite sur la multiplication des déchets spatiaux

Question écrite de Mireille d’Ornano sur la multiplication des déchets spatiaux :

Des millions de débris tournent autour de la Terre à plus de 28 000 km/h et représentent même, d’après une étude de l’Académie russe des sciences, «un réel danger politico-stratégique», par exemple en cas d’impact avec des satellites militaires. Si rien n’est fait, il est probable que l’envoi de satellites dans l’espace s’avérera très risqué d’ici une trentaine d’années.

Or, la présence de ces derniers, en orbite autour de la Terre, est nécessaire, notamment pour permettre les communications mobiles. En 2014, la station spatiale internationale a connu cinq avaries à cause de ces déchets. En 2007, un satellite russe a été endommagé par un nuage de déchets émanant de la destruction d’un ancien satellite météorologique par la Chine. Cela a libéré 3 000 débris supplémentaires dans l’espace, d’où un effet boule de neige qui s’avère être un cercle vicieux inquiétant.

1. Par quelles actions concrètes la Commission compte-t-elle réagir pour éviter que la multiplication des déchets spatiaux n’atteigne un point de non-retour ?

2. La Commission a-t-elle consulté l’Agence spatiale européenne afin de trouver des solutions pérennes pour juguler la présence des déchets spatiaux autour de la Terre ?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.