Suivez-nous
Twitter
Facebook

Directive sur le secret d’affaires : protégeons nos PME mais aussi les lanceurs d’alertes !

office

03 Mai Directive sur le secret d’affaires : protégeons nos PME mais aussi les lanceurs d’alertes !

Directive sur le secret d’affaires : protégeons nos PME mais aussi les lanceurs d’alertes ! Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Cette directive, soumise au vote le 14 avril dernier, vise à protéger les secrets d’affaires des entreprises européennes, y compris des PME, contre l’espionnage économique. Des amendements ont été déposés, notamment par des députés FN et adoptés pour résoudre les difficultés constatées. Le texte garantit la liberté de la presse et celle des lanceurs d’alerte de divulguer des secrets d’affaires, dans l’intérêt général. En outre, la libre circulation des travailleurs inter-entreprises n’est pas entravée. Au contraire, elle est elle aussi garantie. Enfin, la protection de la santé publique ne peut pas être restreinte au nom de la protection des secrets d’affaires. Pour ces raisons, le Front national a pu soutenir ce texte pour lequel j’ai voté favorablement.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.