Suivez-nous
Twitter
Facebook

L’EFSA : une agence européenne qui ne défend pas l’intérêt des Européens

17 Mai L’EFSA : une agence européenne qui ne défend pas l’intérêt des Européens

L’EFSA : une agence européenne qui ne défend pas l’intérêt des Européens.

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

L’ Agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) a pour mission d’assurer la surveillance et l’évaluation des aliments soumis à autorisation tels les OGM, les additifs, ou encore les édulcorants. Le rapport soumis au vote jeudi 28 avril dernier propose de voter la décharge budgétaire de l’EFSA malgré les risques de conflits d’intérêts qui concerneraient près d’un tiers des experts sollicités. On ne peut tolérer, par exemple, le recrutement d’un ancien lobbyiste de l’industrie alimentaire au poste de directeur de la communication de l’agence. En outre, l’EFSA tient peu compte des avis des agences nationales, notamment dans le cas des évaluations d’OGM. Cela conduit à des objections systématiques de la part du Parlement, qui s’avèrent sans effet puisque qu’il s’agit d’actes d’exécution. Il faut enfin souligner le manquer de prudence dans ses avis, par exemple celui favorable au bisphénol A, validé fin 2014, qui était biaisé. La mission de l’agence n’étant pas menée dans l’intérêt des Européens, j’ai voté contre cette décharge.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.