Suivez-nous
Twitter
Facebook

Transparence des autorités européennes : le Contrôleur européen de la protection des données protège surtout les siennes !

loupe(1)

20 Mai Transparence des autorités européennes : le Contrôleur européen de la protection des données protège surtout les siennes !

Transparence des autorités européennes : le Contrôleur européen de la protection des données protège surtout les siennes !

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Le rapport accordant la décharge budgétaire pour le Contrôleur européen de la protection des données (CEPD), soumis au vote jeudi 28 avril dernier, relève de nombreux dysfonctionnements. Le CEPD n’a pas communiqué l’intégralité des informations disponibles sur sa politique en matière de conflits d’intérêts. Le rapport annuel d’activité n’indique aucune disposition claire et contraignante en matière de pantouflage, contrairement à ce qui lui est demandé à l’article 16 du statut. En outre, la politique immobilière du contrôleur n’a pas été annexée. Enfin, très peu d’informations sont disponibles concernant les procédures de passation des marchés et les critères de sélection des contractants. En effet, une seule décision d’attribution de marché a été publiée sur le site internet du CEPD pour 2014. Aussi, j’ai voté contre ce texte.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.