Suivez-nous
Twitter
Facebook

L’Agence européenne de contrôle des pêches n’a pas vocation à faire passer les migrants en Europe

pêche

30 Mai L’Agence européenne de contrôle des pêches n’a pas vocation à faire passer les migrants en Europe

L’Agence européenne de contrôle des pêches n’a pas vocation à faire passer les migrants en Europe

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

J’ai voté contre la décharge relative au budget de l’Agence européenne de contrôle des pêches, soumise au vote jeudi 28 avril dernier. D’une part je suis opposée à l’augmentation des crédits de celle-ci, dans la mesure où cela participe de l’agenciarisation, c’est-à-dire l’augmentation du nombre d’agences européennes et l’extension de leurs compétences qui ont des conséquences budgétaires lourdes. En outre, l’AECP va être mise à contribution pour gérer les flux migratoires. Pour assurer cette nouvelle mission, la contribution de l’UE à l’AECP doit augmenter d’environ 7,5 millions d’euros par an. Eu égard aux politiques migratoires actuelles, on peut s’attendre à ce que cela favorise l’immigration clandestine en augmentant les rapatriements de migrants vers l’Europe.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.