Suivez-nous
Twitter
Facebook

Développement des régions montagneuses : les États doivent rester les acteurs privilégiés

mountain

31 Mai Développement des régions montagneuses : les États doivent rester les acteurs privilégiés

Développement des régions montagneuses : les États doivent rester les acteurs privilégiés

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Afin de réduire les disparités régionales au sein de l’Union européenne, le rapport soumis au vote mardi 10 mai dernier préconisait d’accorder une attention particulière aux régions montagneuses. Celles-ci souffrent d’un déficit d’investissement, notamment dans les transports, du chômage et de la pauvreté qui contribuent à renforcer l’exclusion sociale, de l’exode rural ainsi que du vieillissement de la population locale. Pour y remédier, il était proposé de mettre en place des stratégies macro-régionales avec l’appui des autorités locales au détriment de la souveraineté des États membres. Ces derniers étant les interlocuteurs incontournables pour la réussite de tout projet de coopération transfrontalier, j’ai voté contre ce texte.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.