Suivez-nous
Twitter
Facebook

Politique européenne de cohésion : complexité, manque de transparence et mauvaise utilisation des fonds

02 Juin Politique européenne de cohésion : complexité, manque de transparence et mauvaise utilisation des fonds

Politique européenne de cohésion : complexité, manque de transparence et mauvaise utilisation des fonds

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Le texte, soumis au vote mercredi 11 mai dernier, ne remet en question ni la tenue d’un agenda urbain, ni la poursuite des stratégies macro-régionales de l’UE. Par ailleurs, il salue le principe de concentration thématique ainsi que les objectifs de la stratégie Europe 2020 qui vont à l’encontre des intérêts de la France et des collectivités les plus pauvres. Quoi qu’il en soit, les carences de la politique régionale de cohésion persistent : retards de paiement, complexité administrative pour rendre éligible un projet, manque d’informations et de transparence à destination des porteurs de projet et autorités locales, reprogrammation des Fonds structurels à destination des migrants ou encore utilisation de la politique régionale à des fins de promotion de l’euro-régionalisme. Sans oublier que le soutien à l’amélioration des capacités administratives de certains États membres et collectivités locales ira prioritairement aux pays de l’Est. Pour ces raisons j’ai voté contre ce texte.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.