Suivez-nous
Twitter
Facebook

Parking-racket à Grenoble

IMG-20160526-WA0002

06 Juin Parking-racket à Grenoble

“Parking-racket à Grenoble”
Communiqué de presse de Mireille d’Ornano :


Eric Piolle a pris la décision d’augmenter les tarifs de stationnement à un niveau qui devient insupportable pour beaucoup de contribuables. Alors que le niveau de vie des français est à la baisse, surtout à Grenoble, les tarifs de stationnement augmentent de 30% à 67% selon la zone et la durée. Pour le ticket résident mensuel, on va jusqu’à 150% en fonction du quotient familial. A la limite on pourrait accepter de payer encore une fois pour un service de qualité mais il n’en est rien. La ville de Grenoble ne propose rien en face de l’augmentation des prix. Il ne s’agit que d’une mesure confiscatoire. Les parkings en ouvrage qui sont peu fréquentés le sont parce qu’ils sont inaccessibles. Cette mesure injuste consacre la politique de suppression de l’automobile dans Grenoble. Nous dénonçons depuis le début la méthode qui prend le problème à l’envers. Au lieu de faciliter le contournement de la ville ou sa traversée rapide par les automobilistes, au lieu de faciliter le stationnement pour continuer ensuite à pied en ville, la municipalité y va en force, en interdisant l’accès aux automobiles. En rupture avec la participation citoyenne, Eric Piolle a dégainé son 49-3 pour tirer sur la classe moyenne.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.