Suivez-nous
Twitter
Facebook

Service européen pour l’action extérieure : la politique étrangère doit rester une prérogative des États !

06 Juin Service européen pour l’action extérieure : la politique étrangère doit rester une prérogative des États !

Service européen pour l’action extérieure : la politique étrangère doit rester une prérogative des États !

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Beaucoup d’aspects négatifs étaient abordés dans le rapport concernant la décharge sur l’exécution du budget général de l’Union européenne pour l’exercice 2014, sans que soit proposée pour autant une remise en cause sérieuse de la gestion du Service européen pour l’action extérieure (SEAE). Malgré quelques remarques pertinentes, le texte suggère de poursuivre une meilleure intégration entre les services des États membres et de l’UE en général (agences, Commission, Parlement). Il recommande notamment d’accroître la coopération entre l’Union et les États dans leur politique étrangère, au prétexte d’une baisse des coûts. Aussi, j’ai voté contre ce texte, soumis au vote jeudi 28 avril dernier, dans la mesure où la politique étrangère doit rester une prérogative des États.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.