Suivez-nous
Twitter
Facebook

Pour la Commission, l’abattage rituel sans étourdissement n’entraine ni détresse ni souffrance animale

Mireille D'ORNANO in European Parliament in Brussels

01 Juil Pour la Commission, l’abattage rituel sans étourdissement n’entraine ni détresse ni souffrance animale

“Pour la Commission, l’abattage rituel sans étourdissement n’entraine ni détresse ni souffrance animale”
Communiqué de presse de Mireille d’Ornano, Florian Philippot, Sophie Montel et Dominique Bilde, Députés français au Parlement européen :


 

Après la diffusion de plusieurs vidéos tournées dans des abattoirs français, Mireille d’Ornano a adressé une question écrite à la Commission européenne afin de savoir quelles actions elle comptait mener pour mettre fin aux maltraitances et souffrances animales.

D’après la réponse de la Commission, le règlement du Conseil sur la protection des animaux au moment de leur mise à mort, en vigueur depuis 2013, comporte des prescriptions qui « garantissent que les pratiques d’abattage utilisées ne causent pas de douleur, détresse ou souffrance évitables ».

Or, son considérant 18 justifie la dérogation à l’étourdissement des animaux avant l’abattage, au nom de la liberté de religion et le droit de manifester celle-ci, notamment par les rites (article 10 de la Charte des droits fondamentaux de l’UE).

Soucieux de défendre la cause animale, les députés du Front national ont déposé plusieurs propositions de résolution, dans le but de mettre fin à cette dérogation.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.