Suivez-nous
Twitter
Facebook

La traite des humains ne doit pas servir de prétexte à l’UE pour accroître ses prérogatives internationales

07 Sep La traite des humains ne doit pas servir de prétexte à l’UE pour accroître ses prérogatives internationales

La traite des humains ne doit pas servir de prétexte à l’UE pour accroître ses prérogatives internationales

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Le texte soumis au vote mardi 5 juillet portait sur la participation de l’UE à des programmes internationaux contre la traite des êtres humains. A la lecture de celui-ci, il apparaît que l’Union européenne instrumentalise la lutte contre la traite des êtres humains pour accroitre ses prérogatives au plan international. Pour autant, eu égard au caractère grave et sérieux de ce sujet, j’ai préféré m’abstenir plutôt que de voter contre.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.