Suivez-nous
Twitter
Facebook

Banques : refusons la fin de l’exigence minimale de fonds propres et d’engagements éligibles

chomage

19 Sep Banques : refusons la fin de l’exigence minimale de fonds propres et d’engagements éligibles

Solvabilité des banques : protégeons-nous des crises futures en refusant la fin de l’exigence minimale de fonds propres et d’engagements éligibles.

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

J’ai voté pour l’objection à un acte délégué, soumise au vote mercredi 6 juillet, car cet acte faisait le jeu des banques en leur laissant plus de liberté alors que l’état de leurs bilans ne devrait pas laisser de place à ce genre de tolérance. En effet, l’acte supprime la limite de 48 mois pour la période de transition vers l’application des dispositions. Le risque systémique que représente notre système bancaire et les conséquences gravissimes qu’une nouvelle crise pourrait avoir sur nos nations font que les banques doivent redevenir solvables de toute urgence.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.