Suivez-nous
Twitter
Facebook

Caféine : l’Agence européenne de sécurité des aliments doit prendre en compte les effets secondaires

20 Sep Caféine : l’Agence européenne de sécurité des aliments doit prendre en compte les effets secondaires

Caféine : l’Agence européenne de sécurité des aliments doit prendre en compte les effets secondaires

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

L’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) a rendu un avis favorable aux allégations selon lesquelles la caféine aide à améliorer la concentration, la vigilance, les capacités d’endurance. Or la consommation de ces produits à base de caféine, qui sont des boissons souvent très sucrées, concerne aussi les plus jeunes, dont un tiers sont déjà en surpoids. Le projet de la Commission prévoit toutefois des restrictions pour protéger ce public. L’avis de l’EFSA présente plusieurs défauts concernant les doses prises en compte pour l’étude : pas de prise en compte des différences de métabolisme homme/femme, pas d’information sur les effets secondaires d’une consommation importante de caféine. Dans la mesure où les allégations susmentionnées sont attendues par les entreprises françaises, qui par ailleurs ne fabriquent pas de boissons énergisantes, j’ai préféré m’abstenir sur cette objection, soumise au vote jeudi 7 juillet.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.