Suivez-nous
Twitter
Facebook

Concurrence déloyale, monnaie non-optimale, difficultés de crédit : agissons sur les vrais facteurs qui affectent nos PME

startup-593326_960_720

26 Sep Concurrence déloyale, monnaie non-optimale, difficultés de crédit : agissons sur les vrais facteurs qui affectent nos PME

Concurrence déloyale, monnaie non-optimale, difficultés de crédit : agissons sur les vrais facteurs qui affectent nos PME

Explication de vote de Mireille D’Ornano :

Aujourd’hui, 14% des fonds européens disponibles sont alloués en faveur des 23 millions de PME soit plus de 140 milliards d’euros pour la période de programmation 2014/2020. Le rapport pointe du doigt la lourdeur administrative des systèmes de subventions des fonds structurels européens, les retards de paiement fréquents et les difficultés d’accès au crédit. Hormis les constats, auxquels nous souscrivons, ce rapport ne propose aucune solution concrète. En particulier, il ne remet nullement en cause la concurrence déloyale, le caractère non-optimal de la zone euro ainsi que le durcissement des conditions d’octroi de crédit occasionné par les accords Bâle III. Je me suis donc abstenue sur le texte soumis au vote mardi 13 septembre 2016.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.