Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite sur les maladies infectieuses et la crise des migrants

Mireille D'ORNANO in the European Parliament in Brussels

04 Oct Question écrite sur les maladies infectieuses et la crise des migrants

Question à la Commission de Mireille d’Ornano avec demande de réponse écrite sur les maladies infectieuses et la crise des migrants :

L’ECDC note de fortes prévalences dans les principaux États d’origine des migrants de l’hépatite B et de l’hépatite C. La prévalence de l’hépatite B est de 5.6% en Syrie, de 15.5% en Erythrée et la prévalence de l’hépatite C de 3.1% en Syrie et de 3.2% en Iraq, contre des prévalences respectives de 1% en Europe.

Les populations migrantes sont également affectées de façon disproportionnée par les infections chroniques au virus de l’hépatite B et de l’hépatite C. Ainsi, l’ECDC note dans un rapport de 2012 que 80% des cas d’hépatite B en Europe sont “importés”. Le risque de transmission à la population autochtone des États membres européens est d’autant plus important que 75% des personnes contaminées par ces deux virus n’en sont pas conscientes.

Au regard des complications graves de ces deux virus (cirrhose et cancer du foi notamment), la Commission prône-t-elle des mesures d’urgence, telle que le dépistage systématique des migrants arrivant sur le sol européen ?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.