Suivez-nous
Twitter
Facebook

Proposition de résolution sur le dépistage du virus Zika chez les femmes enceintes et avant les dons ou greffes

20 Oct Proposition de résolution sur le dépistage du virus Zika chez les femmes enceintes et avant les dons ou greffes

Proposition de résolution de Mireille d’Ornano sur le dépistage du virus Zika chez les femmes enceintes et avant les dons ou greffes :

Le Parlement européen,

– Vu l’article 168 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union européenne ;

– Vu l’article 133 de son règlement ;

A. Considérant que selon l’Organisation Mondiale de la Santé le virus Zika (le « Virus ») cause des troubles neurologiques chez le fœtus ;

B. Considérant que le Virus se transmet par voie sexuelle et sanguine, et par conséquent par les substances d’origine humaine, notamment lors des dons de sang ou d’organes ;

C. Considérant que des territoires à statut spécifique de l’Union européenne, en particulier Mayotte, la Polynésie française, la Guyane française, Madère et la Nouvelle Calédonie sont des zones à risque pour le Virus ;

Encourage la Commission :

1. à publier des lignes directrices de dépistage systématique du Virus dans les territoires visés au considérant C, en particulier dans les substances d’origine humaine destinées aux dons ou greffes ainsi que chez les femmes enceintes ;

2. à favoriser la généralisation et la diffusion d’outils de dépistage du Virus performants, notamment les tests des anticorps du Virus.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.