Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite sur les risques environnementaux liés à l’utilisation des barrages

31 Oct Question écrite sur les risques environnementaux liés à l’utilisation des barrages

Question écrite de Mireille d’Ornano sur les risques environnementaux liés à l’utilisation des barrages :


Fin octobre 2015, la commissaire à la Concurrence Margrethe Vestager mettait en demeure la France d’ouvrir à la concurrence 50 concessions hydrauliques arrivant à échéance entre 2011 et 2015. Quelques jours plus tard, avait lieu la rupture de deux barrages miniers au Brésil. Ces accidents ont libéré des dizaines de milliers de mètres cubes de boues toxiques et causé des dommages environnementaux considérables. Cette actualité a mis en lumière, une nouvelle fois, les risques liés aux barrages en cas de rupture.

Concernant les barrages hydroélectriques, souvent présentés comme source d’électricité renouvelable, ils constituent un obstacle à la circulation des sédiments, qui s’accumulent dans les lacs de retenue. Outre le fait qu’ils détruisent la faune, la flore et le patrimoine naturel, ces lacs artificiels, où l’eau stagne, concentrent de nombreux polluants. Enfin, les poissons migrateurs (saumons, anguilles…) sont privés de l’accès aux zones de reproduction, ce qui accélère leur disparition.

1 / La Commission reconnaît-elle le danger que les barrages constituent pour l’environnement ?

2 / Dans le secteur hydroélectrique, l’ouverture à la concurrence et donc la recherche maximale de profit ne constitue-t-elle pas un risque pour la sécurité des ouvrages qui nécéssitent une maintenance et des travaux coûteux ?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.