Suivez-nous
Twitter
Facebook

La lutte contre la corruption ne doit pas servir à encourager l’immigration !

10 Nov La lutte contre la corruption ne doit pas servir à encourager l’immigration !

La lutte contre la corruption ne doit pas servir à encourager l’immigration !

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Le rapport sur le sujet rappelle les idées et les recommandations présentées dans la résolution du 23 octobre 2013 relative à la criminalité organisée, la corruption et le blanchiment de capitaux. Il demande notamment l’adoption d’un plan d’action européen dans le cadre de cette triple lutte, qui avec des ressources financières suffisantes et un personnel qualifié. Le texte est lucide sur l’étendue de la criminalité organisée sous toutes ses formes, ainsi que les liens entre la criminalité organisée, le terrorisme et la traite des hommes. Cependant, au lieu d’encourager une coopération renforcée entre les États dans la lutte contre la criminalité organisée, le rapport plaide notamment pour la création d’un Parquet européen ou encore pour l’adhésion de l’UE au GRECO (Groupe d’États contre la Corruption) comme si l’UE était un État. En outre, le rapport déplore « le manque de canaux migratoires légaux » comme cause de la traite des êtres humains. La criminalité organisée n’a pas à être instrumentalisée pour renforcer l’UE et encourager davantage l’immigration extra-européenne. Aussi, j’ai voté contre.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.