Suivez-nous
Twitter
Facebook

Secteur de l’énergie : préférons une dépendance relative au gaz russe à une allégeance aux États-Unis et au Qatar

10 Nov Secteur de l’énergie : préférons une dépendance relative au gaz russe à une allégeance aux États-Unis et au Qatar

Secteur de l’énergie : préférons une dépendance relative au gaz russe à une allégeance aux États-Unis et au Qatar

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Le texte sur le sujet est favorable à la filière du gaz, énergie fossile acceptable et offrant de belles perspectives, notamment en termes d’emplois non délocalisables avec le biométhane. Il encourage notamment la conversion d’électricité en gaz pour éviter de perdre la production excédentaire d’électricité et insiste à juste titre sur les opportunités du GNL comme carburant de substitution dans les transports routier et maritime. Toutefois, ce texte semble préférer nous faire passer d’une relative dépendance au gaz russe à une allégeance aux États-Unis (et au Qatar) en faisant particulièrement appel au gaz de schiste américain via le PTCI/TTIP/TAFTA, explicitement cité à plusieurs reprises. Aussi, j’ai voté contre ce texte.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.