Suivez-nous
Twitter
Facebook

Ne laissons pas à la Commission le pouvoir d’éradiquer les plantes !

17 Nov Ne laissons pas à la Commission le pouvoir d’éradiquer les plantes !

Végétaux atteints par des nuisibles et maladies : ne laissons pas à la Commission européenne le pouvoir d’éradiquer les plantes !

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

L’objectif général de ce texte était de répondre aux risques pour la santé des végétaux, causés par de nouveaux organismes nuisibles et maladies, importés de pays tiers. Il vise à moderniser les instruments de contrôle, à la fois au sein du marché intérieur, comme l’amélioration de la traçabilité, mais également dans le cadre d’échanges avec des pays-tiers. Il fixe les règles permettant de déterminer le risque phytosanitaire présenté par toute espèce, souche ou biotype d’agent pathogène, d’animal ou de plante parasite nuisible aux végétaux (ou aux produits végétaux), ainsi que les mesures visant à ramener ce risque à un niveau acceptable. Si le texte renforce les contrôles à l’entrée et à la circulation de nouveaux organismes sur le marché intérieur, il accroît aussi le pouvoir de la Commission. Cette dernière sera ainsi chargée de dresser la liste des organismes nuisibles. Elle pourra aussi décider de l’éradication de plantes atteintes, comme elle l’a fait ces derniers mois avec les oliviers touchés par la bactérie Xylella fastidiosa dans les Pouilles, en Italie. Aussi, j’ai préféré m’abstenir.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.