Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite à propos des patients face à la généralisation des vaccins polyvalents

12 Déc Question écrite à propos des patients face à la généralisation des vaccins polyvalents

Question écrite de Mireille d’Ornano à propos des patients face à la généralisation des vaccins polyvalents :

Dans sa note du 25 février 2015 sur la pénurie de vaccin tétravalent DTP-coqueluche (DTP pour diphtérie, tétanos et poliomyélite), le Haut Conseil français pour la santé publique, qui conseille le Ministère de la Santé, pointait les laboratoires et déplorait les épisodes répétés de rupture d’approvisionnement de vaccins.

Ces pénuries entrainent un recours massif aux vaccins pentavalents et hexavalents. Pourtant, les patients ne consentent pas nécessairement à l’ajout de la cinquième vaccination contre l’haemophilus influenza de type B, à l’origine de méningites bactériennes, ou de la sixième contre l’hépatite B, d’autant plus que ces deux dernières ne sont pas obligatoires dans la majorité des États européens.

Or l’OMS a toujours rappelé l’importance du consentement des patients aux interventions sanitaires. Les vaccinations additionnelles non-obligatoires sont donc concernées.

1 / La Commission dénonce-t-elle ces vaccinations additionnelles imposées aux patients, notamment du fait des pénuries de vaccins trivalents et tétravalents ?

2 / La Commission compte-t-elle inciter les laboratoires à enrayer ces pénuries ?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.