Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite sur la présence de pesticides dans le muesli

12 Déc Question écrite sur la présence de pesticides dans le muesli

Question écrite de Mireille d’Ornano sur la présence de pesticides dans le muesli issu de l’agriculture non biologique :

D’après une étude de l’association Générations futures, 100% des échantillons de grandes marques de müesli commercialisées en France (Kellogg-s, Carrefour, Jordans, Nestlé, Auchan) non bio contiendraient 141 résidus différents de pesticides, dont 81 soupçonnées d’être des perturbateurs endocriniens. Parmi eux, le pyriméthanil, un puissant fongicide, serait à l’origine de cancers et de dérèglements hormonaux. Ces molécules seraient également cause d’obésité, d’affections cardio-vasculaires, de troubles de la fertilité, de la croissance et du sommeil voire de déficience mentale.

En comparaison, en 2013 sur 49 échantillons de fraises analysés, on comptait 71% de perturbateurs endocriniens et en 2015 sur 31 test sur des salades, 67% . Enfin, la concentration de 0,177 mg/kg de résidus de produits chimiques détectée par le laboratoire serait 354 fois supérieure à la concentration maximale tolérée dans les boissons.

1 / La Commission s’inquiète-t-elle de ces révélations ?

2 / Envisage-t-elle, dans ce contexte, de revoir ses critères de définition des perturbateurs endocriniens ?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.