Suivez-nous
Twitter
Facebook

Oui à une souveraineté bancaire des Etats, non à l’immixtion de l’UE dans les activités de détail

13 Déc Oui à une souveraineté bancaire des Etats, non à l’immixtion de l’UE dans les activités de détail

Oui à une souveraineté bancaire des Etats, non à l’immixtion de l’UE dans les activités de détail
Explication de vote de Mireille d’Ornano :

J’ai voté contre ce rapport relatif au livre vert sur les services financiers de détail. L’objectif de ce livre vert est de lancer un débat sur la manière dont le marché européen des services financiers de détail (comptes courants, les solutions d’épargne-retraite, les financements de projets immobiliers, les assurances de la personne ou de la propriété) peut garantir la libre activité des entreprises dans leurs activités transfrontalières. Nous nous opposons donc à ces propositions, qui s’inscrivent en faux avec la souveraineté bancaire des États membres et constitue une menace pour les Européens en cas de disparition de l’euro.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.