Suivez-nous
Twitter
Facebook

Non à l’instrumentalisation des droits fondamentaux !

riot police

21 Déc Non à l’instrumentalisation des droits fondamentaux !

Non à l’instrumentalisation des droits fondamentaux au profit d’une plus grande immigration

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

J’ai voté contre le rapport sur la situation des droits fondamentaux dans l’Union européenne en 2015. Ce rapport de 138 paragraphes, plein de bons sentiments, s’en prend notamment aux « discours haineux » sur Internet, qu’il faudrait contrôler davantage ainsi qu’à la politique d’immigration des États membres : il conviendrait, en particulier, d’ « allouer les ressources suffisantes à la création de voies d’entrées légales et sûres » pour les migrants.
Nous ne saurions soutenir ce texte liberticide sous couvert de défense des droits fondamentaux.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.