Suivez-nous
Twitter
Facebook

Pêche en Atlantique du Nord-Est : protégeons les écosystèmes

21 Déc Pêche en Atlantique du Nord-Est : protégeons les écosystèmes

Pêche en Atlantique du Nord-Est : pour l’interdiction du chalutage sous 800 mètres de profondeur afin de protéger les écosystèmes.

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

J’ai voté pour le rapport relatif à la pêche dans l’Atlantique du Nord-Est et aux conditions spécifiques pour la pêche des stocks d’eau profonde et dispositions relatives à la pêche dans les eaux internationales. La pêche en eaux profondes est pratiquée dans les eaux de l’Union européenne et dans les eaux internationales régies par des accords au sein de la Commission des pêches de l’Atlantique du Nord-Est (CPANE). Dans l’Union européenne, cette pêche est réglementée depuis 2003. Ces réglementations, qui prévoient souvent des mesures techniques comme l’interdiction des filets maillants, n’ont pas résolu la question de la surpêche. En outre, les chaluts de fond endommagent les écosystèmes, avec 20 à 40% des captures accidentelles. La nouvelle proposition de réglementation est donc plus rigoureuse. Elle prévoit, notamment, l’interdiction du chalutage sous 800 mètres de profondeur et le renforcement des contrôles à bord et des sanctions. Initialement favorable à la pêche en eaux profondes du fait des emplois concernés, le Front National prend acte du retrait progressif de la seule société française active dans ce secteur d’activité. Nous n’avons plus aucune raison de soutenir cette pratique, qui cause des problèmes environnementaux certains.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.