Suivez-nous
Twitter
Facebook

Proposition de résolution sur les infections dues au champignon Candida auris

bacteria-1832824_960_7201

05 Jan Proposition de résolution sur les infections dues au champignon Candida auris

Proposition de résolution de Mireille d’Ornano sur les infections dues au champignon Candida auris :

Le Parlement européen,

– vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que le Candida auris est un champignon susceptible de causer chez l’homme des complications médicales graves, en particulier des infections respiratoires, des infections de l’appareil auditif et des septicémies;

B. considérant que le champignon a été identifié au Japon en 2009, que les Centres de contrôle et de prévention des maladies américains ont recensé 13 cas entre mai 2013 et août 2016 et que 50 cas ont été diagnostiqués au Royaume-Uni entre avril 2015 et juin 2016;

C. considérant que ces infections fongiques sont mortelles dans 70 % des cas, eu égard à la résistance du champignon aux traitements existants, en particulier aux échinochandines, azolés et polyènes;

D. considérant que ces infections fongiques sont essentiellement contractées par des patients en milieu hospitalier, en particulier dans les unités de soins intensifs;

1. encourage la Commission, notamment via le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, à mener une expertise sur la prévalence de ce champignon en Europe et à sensibiliser le personnel médical aux infections nosocomiales multirésistantes

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.