Suivez-nous
Twitter
Facebook

Proposition de résolution sur la prévalence du VIH chez les femmes

09 Jan Proposition de résolution sur la prévalence du VIH chez les femmes

Proposition de résolution de Mireille d’Ornano sur la prévalence du VIH chez les femmes :

Le Parlement européen,

– vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne;

– vu l’article 133 de son règlement;

A.considérant que le nombre de nouvelles infections à VIH en 2015 était de 2,1 millions;

B.considérant que les cas de VIH augmentent auprès de certaines catégories et que la part des femmes est en augmentation: ainsi, ces dernières représentent 51 % des personnes séropositives;

C.considérant que, parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, 46 % des nouveaux diagnostics du VIH concernent des femmes en Europe et 66 % en Afrique, soit, pour ces dernières, un nombre deux fois supérieur à celui observé chez les hommes du même âge;

D.considérant que les femmes constituent un groupe à risque pour l’infection au VIH, eu égard à leur vulnérabilité aux agressions et au trafic d’êtres humains;

E.considérant que la prévalence du VIH chez les femmes est d’autant plus préoccupante que l’accès aux traitements antirétroviraux est insuffisant: ainsi, seules 62 % des femmes séropositives et enceintes auraient bénéficié d’un traitement antirétroviral empêchant la contamination de l’enfant;

1.encourage la Commission à identifier les femmes comme un groupe à risque pour cette infection

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.