Suivez-nous
Twitter
Facebook

Proposition de résolution sur la stéatose hépatique non alcoolique

09 Jan Proposition de résolution sur la stéatose hépatique non alcoolique

Proposition de résolution de Mireille d’Ornano sur la stéatose hépatique non alcoolique :

Le Parlement européen,

– vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que la stéatose hépatique non alcoolique (la «stéatose») consiste en une surcharge en graisse du foie excédant 5 % des hépatocytes sans consommation d’alcool supérieure à 20 g/jour pour les hommes et 10 g/jour pour les femmes;

B. considérant que la stéatose affecterait 20 % de la population des États développés mais jusqu’à 69,5 % des sujets atteints de diabète type II (2014) et que le surpoids, caractérisé par l’Organisation mondiale de la santé comme un indice de masse corporelle supérieur à 25, constitue un autre facteur de risque pour la stéatose;

C. considérant que 39 % des adultes dans le monde étaient en surpoids en 2014 et que cette proportion dépasse 50 % dans l’Union européenne;

D. considérant que la stéatose peut entraîner des complications comme la cirrhose du foie et qu’elle pourrait devenir la cause principale de greffe du foie, dont le nombre atteint 5 500 annuellement en Europe;

1. invite la Commission européenne à publier des lignes directrices sur la stéatose et à traiter la stéatose comme une question de santé publique prioritaire

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.