Suivez-nous
Twitter
Facebook

Proposition de résolution sur les entérobactéries multirésistantes

09 Jan Proposition de résolution sur les entérobactéries multirésistantes

Proposition de résolution de Mireille d’Ornano sur les entérobactéries multirésistantes :

Le Parlement européen,

– vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que certaines entérobactéries et, notamment, les klebsiella pneumoniae et les escherichia coli, ont un fort degré de résistance aux carbapénèmes et que ces infections résistantes sont fatales dans au moins 50 % des cas;

B. considérant que ces entérobactéries multirésistantes (les «CRE» ou entérobactéries résistantes aux carbapénèmes) ont été identifiées en Caroline du Nord en 2001 et depuis lors dans au moins 36 États;

C. considérant que les infections aux CRE sont généralement contractées en milieu hospitalier, en particulier dans les unités de soins de longue durée, qu’au Royaume-Uni, les contaminations ont eu fréquemment pour origine probable une hospitalisation en Inde ou au Pakistan et que l’administration de soins hospitaliers dans un État tiers constitue un facteur de risque;

D. considérant qu’eu égard à la prévalence des entérobactéries, les CRE constituent un risque sanitaire majeur;

1. encourage la Commission, par l’intermédiaire du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, à élaborer des lignes directrices sur la prévention des CRE en milieu hospitalier et à hâter, avec les États membres, la constitution d’un mécanisme de surveillance et d’alerte des CRE

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.