Suivez-nous
Twitter
Facebook

Proposition de résolution sur les risques liés au vaccin contre le virus H1N1

09 Jan Proposition de résolution sur les risques liés au vaccin contre le virus H1N1

Proposition de résolution de Mireille d’Ornano sur les risques liés au vaccin contre le virus H1N1 :

Le Parlement européen,

– vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que plusieurs vaccins contre le virus H1N1 on fait l’objet d’autorisations de mise sur le marché dans l’Union européenne, en particulier le vaccin Pandemrix (le «vaccin») le 25 mai 2008;

B. considérant qu’une étude du projet VAESCO de juillet 2011 conclut à une causalité entre l’administration du vaccin et un risque accru de narcolepsie, notamment chez les sujets âgés de moins de 19 ans;

C. considérant, en outre, que le vaccin est associé à une risque accru de développement du syndrome de Guillain-Barré et que l’utilisation d’adjuvants à base de squalène conduirait à un risque accru de développement de maladies auto-immunes;

1. prend acte des avis de l’Organisation mondiale de la santé (2009) ainsi que de l’avis de l’Agence européenne des médicaments sur le vaccin, actualisé en mai 2016;

2. encourage néanmoins la Commission européenne à produire, par l’intermédiaire, notamment, de l’Agence européenne des médicaments, une étude conclusive sur l’association entre le vaccin et les risques sanitaires susvisés;

3. l’encourage également à réviser en conséquence les recommandations relatives au vaccin

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.