Suivez-nous
Twitter
Facebook

Proposition de résolution sur le coût de la prise en charge des migrants séropositifs

medic-563423_960_720

17 Jan Proposition de résolution sur le coût de la prise en charge des migrants séropositifs

Proposition de résolution sur le coût de la prise en charge des migrants séropositifs par les systèmes de santé des États membres :

Le Parlement européen,

– vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant qu’entre 2007 et 2012, 39 % des nouveaux cas de virus de l’immunodéficience humaine (VIH) détectés dans l’Union européenne étaient attribuables à des migrants et que dans 54.3 % des cas, il s’agissait de ressortissants d’États d’Afrique subsaharienne;

B. considérant qu’en 2015 et 2016, l’Union européenne a accueilli plusieurs millions de migrants, pour l’essentiel en provenance d’États à forte prévalence du VIH;

C. considérant le coût très élevé de prise en charge sanitaire du VIH par les services de santé publics européens, qui s’élevait en France à 1,1 milliard d’euros en 2007 pour le seul régime général de la sécurité sociale;

Encourage la Commission à:

1. évaluer le coût que représente, au niveau européen, la prise en charge des migrants séropositifs, par les systèmes de santé des États membres.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.