Suivez-nous
Twitter
Facebook

Proposition de résolution sur l’alimentation des rats destinés à l’expérimentation animale

19 Jan Proposition de résolution sur l’alimentation des rats destinés à l’expérimentation animale

Proposition de résolution de Mireille d’Ornano sur l’alimentation des rats destinés à l’expérimentation animale :

Le Parlement européen,

– vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que, selon une étude du chercheur Gilles-Éric Séralini, la vivisection pratiquée par certains groupes industriels depuis de nombreuses années ne serait pas pertinente, du fait notamment de l’alimentation des rats de laboratoire;

B. considérant que les croquettes destinées à l’alimentation des rats analysées révèlent la présence de pesticides, d’OGM, de dioxines ainsi que de métaux lourds, ce qui, outre les effets engendrés sur la santé de l’animal, aurait pour conséquence potentielle de fausser les résultats expérimentaux;

C. considérant que les considérations visées aux présentes constituent un scandale sanitaire majeur et que, d’autre part, une étude publiée le 20 avril 2016 et menée notamment par l’université du Minnesota, démontre le manque relatif de similitudes entre l’organisme d’un rat de laboratoire et celui de l’être humain à la différence, notamment, de la souris vivant à l’état naturel;

1. prend acte de l’avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments en date du 2 octobre 2015;

2. encourage la Commission à produire une étude complète sur les rats de laboratoire et leur adaptation aux besoins de la recherche thérapeutique notamment.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.