Suivez-nous
Twitter
Facebook

Proposition de résolution sur le syndrome aérotoxique

airplane-698539_960_720

19 Jan Proposition de résolution sur le syndrome aérotoxique

Proposition de résolution de Mireille d’Ornano sur le syndrome aérotoxique :

Le Parlement européen,

– vu l’article 168 du TFUE

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que plusieurs médecins ont observé chez des membres du personnel navigant des symptômes cliniques neurologiques et neuromusculaires traduisant une dégénérescence de la substance blanche du cerveau, dont les effets – perte de mémoire immédiate et troubles de l’attention et de la concentration – sont très préoccupants pour des pilotes de ligne;

B. considérant que l’air que les pilotes et personnels des avions de ligne respirent traverse les moteurs à réaction, dont les huiles comportent des substances toxiques telles que les organophosphates organiques qui, en cas de fuite et après chauffage, sont susceptibles de dégager une fumée toxique;

C. considérant que de nombreux toxicologues et toxico-chimistes ont observé une relation entre le syndrome aérotoxique et les produits injectés dans l’air de l’habitacle;

D. considérant que le syndrome aérotoxique n’est pas encore reconnu par les autorités médicales nationales;

invite la Commission à:

1. encourager les recherches sur ce syndrome afin d’évaluer les risques liés à la toxicité de l’air dans les avions;

2. demander, si nécessaire, aux autorités médicales des États membres de reconnaître ce syndrome.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.