Suivez-nous
Twitter
Facebook

Explication de vote sur l’inclusion sociale des réfugiés intégrée dans la politique sportive de l’UE

football-1902996_960_720

13 Fév Explication de vote sur l’inclusion sociale des réfugiés intégrée dans la politique sportive de l’UE

Inclusion sociale des réfugiés intégrée dans la politique sportive de l’UE : non au mélange des genres !

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Je me suis abstenue sur ce texte relatif au rapport sur une approche intégrée de la politique sportive. En matière de sport, l’Union européenne a une compétence de complément, définie par l’article 165 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union européenne. À ce titre, son rôle a notamment pour objectif de développer la dimension européenne du sport. Le Programme Erasmus + comporte également un volet sportif, avec 39,2 millions d’euros de crédits disponibles pour 2017 et qui vise à promouvoir la création de partenariats européens, en luttant contre les menaces transfrontalières comme le dopage ainsi qu’en œuvrant dans la dimension sociale du sport (égalité des chances, etc.). Ce texte est assez respectueux de la souveraineté des États membres et se borne à suggérer un certain nombre de mesures, en particulier sur la transparence des rémunérations des cadres dirigeants, la transparence des financements, la sécurité et la lutte contre le hooliganisme. Il comporte, cependant, un volet relatif à l’inclusion sociale des réfugiés.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.