Suivez-nous
Twitter
Facebook

Géorgie : n’ouvrons pas la voie à une adhésion à l’UE ou à un nouvel afflux migratoire provenant de ce pays

Géorgie

21 Fév Géorgie : n’ouvrons pas la voie à une adhésion à l’UE ou à un nouvel afflux migratoire provenant de ce pays

Géorgie : n’ouvrons pas la voie à une adhésion à l’UE ou à un nouvel afflux migratoire provenant de ce pays

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

J’ai voté contre ce texte relatif aux pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l’obligation de visa et à ceux dont les ressortissants sont exemptés de cette obligation (Géorgie). Ce rapport vise à modifier le règlement n°539/2001 en ajoutant la Géorgie aux États exemptés de l’obligation de visas. Le rapport note que la Géorgie est un « partenaire stratégique » de l’Union européenne. Néanmoins, il pourrait s’agir d’une première étape vers un élargissement de l’Union européenne, en cohérence avec l’accord d’association conclu en 2004, impliquant un risque de flux migratoires en provenance de Géorgie.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.