Suivez-nous
Twitter
Facebook

Les objectifs du marché commun européen : mettre en concurrence des niveaux salariaux et de protection sociale disparates !

metal-spinning-645620_960_720

21 Fév Les objectifs du marché commun européen : mettre en concurrence des niveaux salariaux et de protection sociale disparates !

Les objectifs du marché commun européen : mettre en concurrence des niveaux salariaux et de protection sociale disparates !

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

J’ai voté contre le texte relatif au socle européen des droits sociaux. L’idée d’un triple A social européen a été lancée par Jean-Claude Juncker en octobre 2014 et consolidée en 2015. Par la suite, une consultation publique a été initiée entre le 8 mars et le 31 décembre 2016, donnant lieu au rapport de la députée Rodrigues, qui devrait servir de base au Livre blanc sur l’avenir de l’Union économique et monétaire prévu pour le printemps 2017.

Le socle européen des droits sociaux comporte plusieurs versants :

– Le salaire minimum, afin de lutter contre le dumping social ;

– L’égalité hommes/femmes en permettant à ces dernières une conciliation plus aisée entre vie privée et vie professionnelle ;

– Une meilleure intégration de la jeunesse sur le marché du travail.

Notre groupe est opposé à ce texte et exige sa suppression : c’est pourquoi une résolution alternative a été présentée en plénière. Le projet d’une Europe sociale est contradictoire avec l’objectif d’un marché commun, mettant en concurrence des niveaux salariaux et de protection sociale disparates.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.