Suivez-nous
Twitter
Facebook

RDC et Gabon : deux pays aux situations explosives auxquelles l’UE a contribué

21 Fév RDC et Gabon : deux pays aux situations explosives auxquelles l’UE a contribué

République démocratique du Congo et Gabon : deux pays aux situations explosives auxquelles l’UE a contribué

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Je me suis abstenue sur ce texte relatif à la crise de l’état de droit en République démocratique du Congo et au Gabon. Cette proposition de résolution commune concerne la situation au Gabon ainsi qu’en République démocratique du Congo, alors que celles-ci sont très différentes. Le Congo est, pour sa part, ignoré par ce texte. Concernant le Gabon, la proposition de résolution met en exergue les irrégularités ayant accompagné la réélection du Président Ali Bongo, lors de laquelle les observateurs européens ont été écartés, en contradiction avec le protocole d’accord signé par l’Union européenne et le Gabon. Pour autant, le Parlement européen ne préconise pas un nouveau scrutin présidentiel. Concernant la République démocratique du Congo, le Parlement européen invite les acteurs internationaux à soutenir l’organisation du scrutin présidentiel avant décembre 2017. Le groupe ENF condamne la responsabilité de l’Union européenne dans la situation explosive de ces deux États et s’est donc abstenu sur ce texte.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.