Suivez-nous
Twitter
Facebook

Minerais, céréales, hydrocarbures, sucre, café, coton : stop à la spéculation sur les matières premières !

07 Mar Minerais, céréales, hydrocarbures, sucre, café, coton : stop à la spéculation sur les matières premières !

Minerais, céréales, hydrocarbures, sucre, café, coton : stop à la spéculation sur les matières premières !

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Nous avons soutenu les trois objections à un acte délégué de la Commission dans le cadre de la directive MIFID2 (2014/65/UE), adoptée en 2014 et censée rentrer en application le 1er janvier 2017. Durant ce délai, l’Autorité européenne des marchés financiers devait présenter des normes relatives aux limites de positions des instruments dérivés portant sur les matières premières afin de limiter la spéculation. En effet, les prix de ces produits financiers sont décorrélés de leurs sous-jacents. Si nous sommes d’accord sur le principe, ces normes ne pourront vraisemblablement limiter la spéculation de manière sérieuse : en effet, les limites de position peuvent fluctuer de 2.5 % à 35 % et les seuls titres concernés sont ceux ayant une échéance dans le mois. Face à ce laxisme, trois objections ont été déposés, exigeant un durcissement des limites de position.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.