Suivez-nous
Twitter
Facebook

Proposition de résolution sur la promotion de la phagothérapie

28 Mar Proposition de résolution sur la promotion de la phagothérapie

Proposition de résolution de Mireille d’Ornano sur la promotion de la phagothérapie :

Le Parlement européen,

– vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que l’antibiorésistance provoquerait 25 000 décès annuels en Europe et que, en France seulement, près de 160 000 patients développent des infections dues aux bactéries antibiorésistantes;

B. considérant que certains procédés peuvent être utilisés en remplacement ou en complément d’un traitement antibiotique, comme la phagothérapie déjà répandue dans certains pays comme la Russie;

C. considérant que cette technique de soin pose plusieurs questions que la réglementation européenne peut traiter dans le cadre du marché intérieur des produits médicaux et du médicament;

D. considérant que la résolution adoptée par le Parlement européen en 2013 (2013/2022(INI)) suggère par ailleurs de soutenir les recherches en la matière et d’inciter les États membres à encourager cette option;

1. prend note des projets de recherche en cours relatifs à la phagothérapie;

2. encourage la Commission à évaluer les risques induits par la phagothérapie en termes d’efficacité/risques, via, notamment le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies;

3. encourage les autorités sanitaires des États membres à étudier et à promouvoir le recours à la phagothérapie.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.