Suivez-nous
Twitter
Facebook

Proposition de résolution sur les risques de la consommation excessive d’acides gras oméga-3

saumon

28 Mar Proposition de résolution sur les risques de la consommation excessive d’acides gras oméga-3

Proposition de résolution de Mireille d’Ornano sur les risques de la consommation excessive d’acides gras oméga-3 pour la santé des Européens :

Le Parlement européen,

– vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que les omégas-3 sont des acides gras polyinsaturés présents en grande quantité, notamment dans les poissons gras, et dont une série d’études scientifiques a démontré les bienfaits supposés;

B. considérant que plusieurs études scientifiques récentes, notamment celle publiée le 30 septembre 2013, et menée, notamment, par l’Université d’État du Michigan (États‑Unis), ont souligné les effets sur la santé potentiellement délétères des acides gras omégas-3 puisque ceux-ci altéreraient, notamment, les défenses immunitaires;

C. considérant que la revue scientifique Science a publié en septembre 2015 une étude démontrant la particularité génétique des populations inuites, qui ont développé une résistance aux acides gras et dérivés d’huile de poisson, et que, le patrimoine génétique de la majorité des Européens étant différent de celui des populations inuites, la consommation d’acide gras oméga-3 en quantité importante et à titre préventif pourrait être un facteur de maladies cardiovasculaires;

1. encourage la Commission à introduire des recommandations sur la consommation d’oméga-3 pour les Européens et à les sensibiliser à leurs risques potentiels.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.